• AKURA IMMO

Quelle est la surface minimum d'une chambre ?


Pour la surface minimum d’une chambre dans un appartement, plusieurs cas sont à distinguer :

  • Si la chambre constitue l’unique pièce du logement (chambre de bonne, studio), elle doit respecter les critères du logement décent (surface minimale de 9 m2 habitables, hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m ou volume habitable d’au moins 20 m3).

  • Si la chambre est distincte de la pièce principale, rien n’est fixé par la loi. Il n’existe donc pas de surface minimum d’une chambre en T2 ou plus.


Pour la surface minimale d’une chambre d’étudiant :

  • La surface d'une chambre d’étudiant louée chez l’habitant doit être supérieure ou égale à 9 m2. La pièce doit par ailleurs être équipée d’une literie complète, disposer d’une fenêtre donnant sur l’extérieur, d’une porte pouvant être fermée et d’une alimentation en électricité.


Surface minimale de chambre pour un logement en vente :

  • Pour un bien dont la surface totale est < à 9 m2 : le propriétaire est bien sûr autorisé à vendre son bien. La loi Carrez (pour les biens en copropriété) ne s’applique pas en cas de surface totale de moins de 8 m2. Mais dans ce cas, le vendeur a l’interdiction de présenter le bien comme habitable. L’acquéreur peut ensuite disposer personnellement du bien à sa guise, mais ne pourra pas le louer à titre d’habitation puisque le logement ne respecte pas les critères de décence fixés par la loi.

  • Pour un bien dont la chambre est distincte de la pièce principale : même si la loi ne l’interdit pas, l’usage consiste à ne pas qualifier de "chambre" une pièce de très petite surface (< à 8 ou 9 m2). Les pièces sont alors généralement valorisées autrement selon la configuration des lieux (dressing, bureau, cellier, buanderie, débarras...).

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout