• AKURA IMMO

Les lacs Marion et Mouriscot à Biarritz

Mis à jour : sept. 7


La Ville de Biarritz possède deux Espaces Naturels Sensibles : le lac Mouriscot et le lac Marion.

Le Lac Marion :

Le lac Marion a fait l’objet d’une opération de réhabilitation pour offrir un lieu naturel de détente et de loisirs familiaux (promenades, jogging, vélo, pêche…). 20 hectares, dont 5 de plan d’eau, constituent ce cadre exceptionnel. Un boisement de chênes pédonculés ceinture le lac peuplé de perches, carpes et autres calicobas. Sur ses berges, plus de 250 espèces de végétaux, une flore aquatique et une grande diversité forestière avec 36 variétés d’arbres.

Une aire de jeux de 3 000m² pour les enfants a été aménagée autour du lac.

Le lac Marion, site protégé par le Conservatoire du Littoral et classé Espace Naturel Sensible, se situe à quelque 700 mètres du lac Mouriscot.

Le Lac Mouriscot :

Le lac situé principalement à Biarritz (quartier de la Négresse) - est un plan d’eau encaissé entouré de pentes abruptes et bordé de pinèdes, chênaies ou hêtraies. Le lac est alimenté par le ruisseau de Hondarrague lui-même alimenté par diverses sources. Les eaux du Lac se déversent dans le ruisseau de Lamoulie jusqu’à la plage d’Ilbarritz à Bidart.

Le lac se situe à une altitude de 13 mètres et possède un bassin versant de 145 ha. Sa surface est de 15,5 hectares, pour une profondeur moyenne de 7 mètres et maximale de 14 mètres.

Le site Natura 2000 « Lac de Mouriscot » s’inscrit dans un vaste espace naturel d’environ 100 hectares, véritable zone verte et paysagère entre les villes de Biarritz et Bidart. Il comprend le Lac Mouriscot et son marais.

Le lac Mouriscot s’est également nommé lac Bleu, lac de Hondarrague et lac du Bois de Boulogne.

Le lac Mouriscot a une histoire économique et touristique relativement récente :

Au XIXe siècle, le lac était exploité par des pêcheurs, pour la pêche au filet ou pour des élevages de poissons d’eau douce (truites, perches ou carpes).

La fin du XIXe voit la construction de lieux de villégiature autour du lac tels le domaine de Françon (monument classé construit à partir de 1880 à la demande de John Pennington Mellor, un riche armateur), la villa Mouriscot ou la villa Barbarenia.

Au début du XXe siècle, le lac est utilisé comme base pour les hydravions (en 1912, le syndicat d’initiative de Biarritz concéda à la Compagnie générale transaérienne le droit d’occuper un hangar à construire au bord du lac Mouriscot ainsi qu’un plan incliné pour la mise à l’eau des hydravions qu’il abritera) et au milieu du siècle (1956) une activité de ski nautique s’y est développée.

Aujourd’hui, L’accès au public a été aménagé sur une partie du site, avec l’urbanisation d’une partie des berges et quelques activités nautiques (barque, pédalo). La pêche y est autorisée sans permis et sans carte de pêche, avec la restriction d’être pratiquée uniquement depuis la berge à raison d’une canne par pêcheur.

Les chemins des lacs :

Il existe 3 parcours de marche autour du lac Marion et du lac Mouriscot.

- Un circuit de 8 km partant de la Plage de la Milady pour rejoindre le lac Marion puis le lac Mouriscot jusqu’à la Cité de l’Océan.

- Une boucle Ouest de 5 km privilégiant le côté Plage de la Milady

- Une boucle Est de 5 km privilégiant le côté Lacs

Chaque parcours est balisé par des marques de peinture. Des bornes d’accueil ont été installées aux principales portes d’entrée des circuits.


Sources : AVAP de Biarritz, Wikipedia, Mairie de Biarritz