• AKURA IMMO

Le style Néo-Mauresque à Biarritz

Mis à jour : sept. 7



L’origine :

Durant la seconde moitié du XIXème siècle, des éléments de la grande bourgeoisie et de l’aristocratie cherchent une manière originale d’être au monde, à travers de nouvelles formes de théâtralité sociale. Des « néo-styles » les plus divers et les plus audacieux naissent alors. L’objectif est de cultiver l’insolite, l’exceptionnel, pour pavoiser.

L'architecture néo-mauresque ou renouveau maure, est l'un des styles architecturaux exotiques émergeant alors à Biarritz développé par des architectes épris d’orientalisme, à côté des styles « néo-renaissance » ou « néo-gothiques ».

Le style mauresque apparaît d’abord à Biarritz dans des établissements publics comme les Bains-Napoléon (architecte Alphonse Bertrand) pour remplacer les baraques de bois alignées sur le front de mer de la Grande Plage, ou la galerie-promenoir néo-mauresque terminée par des pavillons en forme de petits minarets destinée à la promenade des baigneurs. Le style mauresque des Thermes Salins (1893) de l’architecte palois Adrien Lagarde est un rappel du premier établissement de bains de Biarritz, avec ses arcs outrepassés, ses tours-minarets et le jeu polychromique des assises alternées de brique et pierre.

Enfin, l’apogée de cette mode orientaliste est marquée par la multiplication des constructions privées. Certains maîtres d’œuvre s’illustreront dans la veine orientaliste des villas « néo-mauresques » inspirées par l’architecture de l’Afrique du Nord. D’un orientalisme moderniste, les villas de style néo-mauresque « Casablanca » et « Marrakech » furent  imaginées dans les années 20 (1922) par l’architecte Guillaume Tronchet.

Quelques caractéristiques architecturales :

- Croissants surmontant les couvertures et cheminée en forme de minaret décorée de briques polychromes en torsade,

- Accent sur les arcs outrepassés pour les baies, en fer à cheval, crénelés,

- Coupoles,

- Stucs ciselés,

- Portes massives sculptées,

- Faïences (azulejos) et mosaïques.


Sources : AVAP de Biarritz, Wikipedia, 4.culture/toulier, Cairn.info (revue ethnologie française 2007)